L’AQDMD est membre de la Fédération mondiale

des sociétés pour le droit de mourir dans la dignité



Au cour de l’été 2008, l’Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité (AQDMD) est devenue officiellement membre de la World Federation of right to die Societies, un organisme mondial qui regroupe dans 23 pays un total de 45 organisations vouées à la défense, la protection ou l’obtention de la liberté de choisir l’aide à mourir.

La demande d’adhésion provisoire a été faite en avril et acceptée à la mi-juin. Elle sera rendue permanente au prochain congrès de la World Federation, à Paris , les 30, 31 octobre et 1er novembre 2008. Le nom de l’AQDMD et son hyperlien internet apparaissent au site internet spécial du congrès www.ultimeliberteparis2008.fr . Le nom de l’AQDMD a également été ajouté à la liste des membres sur le site de la Fédération mondiale www.worldrtd.net .

Deux autres associations canadiennes sont membres de la World Federation, soit Dying with dignity et Right to die Society of Canada. La première a déjà communiqué sa grande satisfaction de voir l’AQDMD entrer dans la grande famille internationale. Il n’y a pas de friction entre ces associations, au contraire, l’une étant essentiellement québécoise et l’autre oeuvrant au Canada anglais. Les relations entre les deux sont très cordiales. La Right to die Society publie un bulletin dans lequel elle a salué la naissance de l’AQDMD.

Le droit de mourir dans la dignité par une aide médicale active est déjà reconnu par législation dans trois pays, soit la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Le suicide assisté est autorisé depuis dix ans dans l’Etat américain de l’Oregon. Les associations nationales qui militent pour obtenir la liberté de choisir sont très actives dans plusieurs pays, notamment en France ( www.admd.net).

C’est à Paris qu’aura lieu le prochain congrès de la fédération mondiale et à cette occasion, le 2 novembre sera consacré première journée mondiale du droit de mourir dans la dignité. L’AQDMD sera représentée à ces événements.

L’AQDMD adhère au manifeste de la fédération mondiale. Ce manifeste dit que «tout adulte compétent qui souffre de façon insupportable d’une ou plusieurs maladies incurables devrait bénéficier d’une variété de choix à la fin de sa vie. La décision exprimée volontairement par les individus, une fois qu’ils sont pleinement informés de leur diagnostic, pronostic et des moyens disponibles pour les soulager, doit être respectée par tous comme étant l’expression d’un droit humain intrinsèque».

L’AQDMD se joint donc à un mouvement planétaire qui «croit au droit et à la liberté de toute personne de mourir dans la dignité, c’est-à-dire en paix et sans souffrance».